•  

     

     

     

     

      
      
    recette originale : ici
      
      
      Ayant reçu du Jardin de Gilles (le papa d'une amie) quelques betteraves Bio,
    je me demandais s'il y avait possibilité de faire autre chose qu'une salade...
    Et c'est là qu'une recette d'Edda du Blog un déjeuner de soleil m'est apparue comme une évidence...
    Depuis le temps que je voulais la faire !  Cette couleur si atypique et si ''girly'' à la fois m'avait déjà conquise rien que dans le visuel donc il ne manquait plus qu'à la tester, la goûter....
    S'agissant d'Edda, j'y vais naturellement les yeux fermés ! Et le résultat fut largement à la hauteur de mes espérances.
    ça demande un peu de patience mais cela en vaut largement la peine
     
     
      
    Voyons la vie en rose, dans le mois d'octobre ''rose''...
     
      
    Dans les lignes de l'article de son blog (ici), nous apprenons que ces ravioli sont du Nord de l'Italie au milieu des montagnes Dolomites, en Vénitie; la cuisine de cette zone, comme la cuisine du Haut Adige, a absorbé de par son histoire et rapprochement géographique beaucoup de plats et de saveurs du centre de l'Europe.

    Nous apprenons également qu'il existe deux versions de casunziei
    : aux pommes de terre et à la betterave.
    Cette version à la betterave est maigre, et parfaite pour les végétariens. Pas de difficulté particulière, les bases peuvent même se préparer à l'avance. Mais comme pour toutes les pâtes maison, il faut beaucoup un peu de patience.
     
     
     

     

     

     (pour 6 à 8 personnes)
    En divisant les mesures des ingrédients par deux,
    j'ai obtenu 25 beaux ravioles, soit 50 demi-lunes...
     
    Pour la pâte :

    350 g de farine T55 + un peu
    2 oeufs entiers (100 g)
    7 cl (70 g) de lait environ
      
    Pour la farce :

    600 g de betterave cuite
    de préférence du jardin ou du marché
    230 g de ricotta séchée ou fumée
     ou à défaut un chèvre frais mais bien égoutté, séché
    j'ai pris de la ricotta classique et tout s'est bien passé...
    1 oeuf
    pas mis !!!
    30 g de beurre
    chapelure de pain
    sel et poivre
      
    Pour servir :
    100 g  de beurre
    60 g de fromage Carnia vieux
    ou du parmesan bien affiné
    2 càs de graines de pavot
     
     
     
     
     
     
      
     
      Commencez par préparer la pâte 
    Mélangez la farine avec les oeufs puis versez le lait afin d'obtenir une pâte homogène. Travaillez-la sur un plan de travail fariné en la pliant plusieurs fois sur elle-même de manière à ce qu'elle devienne souple.
    Couvrez-la de papier film et gardez-la au frais. Vous pouvez la préparer la veille si vous le souhaitez.
     
      Maintenant, occupez-vous de la farce ...  
    Passez au moulin à légumes ou au presse purée la betterave épluchée. Faites revenir dans une casserole le beurre puis ajoutez la betterave. Laissez cuire à feu doux pendant 5 à 10 minutes pour qu'elle dessèche un peu (un peu plus lontemps pour moi, environ 15-20 mn). Hors du feu, salez, poivrez et incorporer l'oeuf (pas fait) et la ricotta séchée. Si l'ensemble est encore trop mou-liquide, ajoutez 2 à 3 càs de chapelure. On doit obtenir une sorte de pâte moelleuse.
    Mettez-la dans une poche à douille fermée (elle fera gagner du temps après) ou couvrez-la de papier film au contact. Gardez au frais (dans l'idéal une nuit).
     
     
      Parlons maintenant de la confection des ravioles... :* 
    Le lendemain (le jour même pour moi), 1 à 2 heures avant de servir, procédez à la formation des ravioli.
    Prélevez un tiers de pâte (en gardant bien le reste dans le papier film) et passez-le au laminoir un peu fariné dans toutes les épaisseurs jusqu'à l'avant-dernière, en ayant soin au début de passer la pâte deux fois dans une même épaisseur.
      
    À l'aide d'un cercle (ou emporte pièce), formez des disques de 6-7 cm de diamètre environ.
    Posez au centre une noisette de farce, puis refermer en demi-lune en partant du centre. Scellez les bords avec une fourchette. Si entre-temps la pâte devait sécher, la mouiller avec un pinceau humide.
    Posez les ravioli les uns à côté des autres sur une feuille de cuisson ou une planche bien farinée.
      
    Procédez ainsi avec le reste de pâte et de farce.
    À ce stade les ravioli se gardent bien environ une heure même si l'idéal serait de les cuire de suite.
     
     
     
     
     
     
        

       

     
     

     

       La cuisson ?!!!  

     
    Portez à ébullition de l'eau puis la saler.
    Plongez-y les ravioli et laissez-les cuire quelques minutes, ils vont remonter à la surface et la pâte va devenir tendre.
     
     
      Et le meilleur pour la fin :) 
     
    Pendant ce temps, faites fondre dans une poêle le beurre. Égouttez vos ravioli à l'aide d'une écumoire et versez-les dans la poêle avec le beurre. Mélangez et parsemez de graines de pavot. Servez de suite avec le fromage et du poivre.
     Pour ma part, je me suis contentée de récupérer mes ravioli, de mettre dans mon assiette une noisette de beurre fondue, des graines de pavot et quelques pétales de roses séchées. J'ai goûté avec du parmesan pendant la dégustation... C'est troOOoo Bon ! Les enfants aussi ont bien aimé !!!! Alors... que dire de plus.
     
     
      
     
     
     

     

     

     

     

    « La vie est une aventure audacieuse ou elle n'est rien.  » (Helen Keller) 

     

     

    Yahoo! Pin It

    9 commentaires
  •  

     

     " L'amour fait songer, vivre et croire Il a pour réchauffer le coeur Un rayon de
    plus que la gloire, Et ce rayon, c'est le bonheur " - Victor HUGO

     

    J'avais envie de commencer cet article avec de belles paroles, douces et si pleines de sens.

     

     

    Ce n'est pas la première fois que je fais des pâtes fraiches mais cette fois j'ai utilisé une machine à pâtes....

    et bien c'est super pratique.... Je me suis appuyée sur les précieux conseils de Chef Simon et tout s'est très bien passé.

    Je vous conseille de suivre sa méthode à la lettre,
    en utilisant à parts égales de la semoule de blé fine et de la farine.  

     Les pâtes ont une bien meilleure tenue et gardent une texture "al dente".
    Elles sont soyeuses en bouche, c'est Hummmm...tellement décadent.

      

       

      
      
    Temps de préparation : 1 (bonne grosse) heure 
    Pour cette recette de pâtes fraîches
    (pr 2-3 pers)
    100 g de semoule fine
    100 g de farine
    2 oeufs
    1 cas d'huile d'olive
    5 g de sel
    prévoir une petite quantité de farine
    et d'eau tiède pour la mise au point

     
     
     

     

     

     

     

     

     

    * Il s'agit de la méthode de Chef Simon * 

    Préparez vos pesées. Réunissez dans la cuve la semoule, la farine, les oeufs et le sel. Actionnez en mode "Pulse" pour un premier amalgame. Versez un peu d'eau pour favoriser l'amalgame homogène et mélangez en mode "Pulse" (juste quelques tours de lame). L'amalgame semblera humide, c'est normal. 

    Apportez l'appoint en farine petit à petit pour "sécher" la pâte et lui donner le corps nécessaire. En mélangeant (je l'ai fait tranquillement au robot), vous obtiendrez une boule qui se détachera des bords. Et là c'est bon.

    Posez la pâte sur un plan fariné, la pâte doit être tiède et ferme au toucher (sans être sèche).
    Terminez le pétrissage et la mise au point. La pâte est parfaite, belle et homogène, elle ne doit plus être collante.

    Découpez la pâte en deux et emballez dans du film plastique
    la moitié de pâte en attente pour qu'elle ne dessèche pas.
     

      

    Votre pâte est prête, vous pouvez commencer à l'abaisser. Cette opération permettra d'affiner en développant le gluten de la semoule. Abaissez au zéro plusieurs fois pour régulariser l'épaisseur. Pour rendre efficace cette étape forcément nécessaire, on replie la pâte sur elle même. La pression obtenue rendra plus vite la pâte riche en gluten.

    Notez de bien fariner le laminoir pour éviter que la pâte ne s'insère dans le mécanisme. Abaissez en resserrant les rouleaux d'un point pour le deuxième passage. Répétez si nécessaire. Abaissez doucement et régulièrement, ne forcez jamais. Pliez à nouveau et ainsi de suite. On remarque que la pâte prend du corps et "sèche". Les grains de semoule continuent d'absorber l'humidité et  la pâte  sèche. Attention de ne pas fariner en excès lors du passage au laminoir.

     

    Préparez les bandes selon le besoin au rouleau 3 ou 4 et même parfois 5. Elles doivent être régulières et homogènes. Elles sont blanchies, prêtes à la découpe. N'attendez pas trop longtemps, elles sèchent (très)vite. Prenez avec soin les bandes calibrées à la bonne taille et engagez les dans le découpoir pour la découpe choisie (tagliatelles pour moi donc). 


    Récupérez-les soigneusement à la main pour éviter qu'elles ne s'agglomèrent
    et déposez-les sur un séchoir à pâtes ou sur une feuille de papier sulfurisé.



    Cuisson ?

    Quelques minutes dans une eau salée bouillante (4-5 mn environ)
    et les servez immédiatement.

      

    Mon idée d'accompagnement...

    Juste un filet d'huile d'olive, de la fleur de sel croquante rouge,
    quelques feuilles de sauge et de basilic et des morceaux de Windsor Red (Cheddar au porto).
    Je ne vous raconte même pas la tuerie en bouche. Simple mais.... ça démonte.

     

     

     

     

     

    Je vous laisse sur les derniers conseils de Chef Simon :

    Pour la cuisson des pâtes qu'il est tout à fait inutile d'ajouter de l'huile dans l'eau de cuisson. L'eau bouillante salée suffit ! Pour les réchauffer il suffira de les passer au micro ondes ou mieux encore en les plongeant dans une chauffante (eau frémissante) à l'aide d'une passoire à queue suivi d'un égouttage et d'un beurrage/huilage.

    Si vous n'avez pas de séchoir à pâtes, bricolez en un vous même en posant des baguettes chinoises ou des brochettes sur les bords d'un récipient et poser les nouilles délicatement dessus. Ceci dit le "séchoir" n'a que peu d'intérêt à mon avis, l'avantage ici étant de travailler et déguster des pâtes fraîches !

     

    Si vous souhaitez en conserver une partie,
    vous le pouvez en les entreposant dans un récipient hermétique 2-3 jours.

     

     

     

    LES LIENS DE CHEFSIMON :

    http://chefsimon.com/pates-fraiches.html

    http://chefsimon.com/pates-fraiches-1.html

     

     

     

     

     

     

    Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  •   

    Vous trouverez plusieurs versions de sfincione sur le net

    mais celle que je vous propose aujourd'hui est vraiment super,

    certes modifiée car j'ai pris la liberté de ne pas mettre de fonds d'artichauts

    (élément traditionnel) et de les remplacer par des anchois.......

     

     

     

     

    pr 4-6 personnes

      

    Pour la pâte :

    350 g de farine de blé

    18 cl d'eau tiède

    1 sachet de levure déshydratée

    1/2 càc de sucre

    1 càs d'huile d'olive

    1 càc de sel

     

    Pour la garniture :

    1 p'tite boîte de tomates pelées

    1 boîte d'anchois au piment d'espelette

    1 boule de mozzarella

    100 g de tomates cerises

    1 càs de graines de pavot

    fleur de sel rouge

    Origan / Thym

      

     

    perle

     

     

     

     

       

     

    Commencez par la levure. Versez la dans un bol avec l'eau tiède et le sucre et laissez la gonfler une dizaine de minutes.

    Sur un plan de travail ou dans une grande terrine, versez la farine et le sel, mélangez.
    Ajoutez la levure développée et commencez à pétrir jusqu'à obtention d'une pâte bien compacte.
    Ajoutez l'huile d'olive. La pâte doit être homogène et élastique.

    Posez-la dans un plat huilé et laissez-la reposer 1h30 dans un environnement à bonne température (dans un four tiède...)

      

    Préchauffer le four à 220 °.

     

    Abaissez votre pâte délicatement (préférez vos paumes de main au rouleau à pâtisserie), pas trop finement.
    Posez les tomates pelées coupées en morceaux.
    Posez vos anchois, le fromage (mozarella pour moi) détaillé en petits morceaux.

    Parsemez de graines de pavot en insistant sur les anchois.
    Un petit filet d'huile d'olive, sel, origan, thym. Et Hop au four pendant 20 mn (Th6)

    La pâte doit être souple. Les anchois croustillent. La mozza fond dans la bouche...Hummmm...

     Une pizza simple mais qui révèle une jolie saveur...

     

     

     

    Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    Le nom de ce plat est un dérivé du nom de la ville d'«Amatrice» dans les alentours de Rome.

    A l’origine, il s’agissait d’un plat pauvre, très populaire parmi les bergers.
    Il était à base de bucatini, bajoue de porc, pecorino romano (fromage de brebis) et rien d’autre.

    Il existe de nombreuses variantes, j'espère que celle que je vous propose vous plaira !

     

     

    spaghetti

     

     

     

     

    pour 2 personnes

    * 160 g de spaghetti *

     * 100 g de pancetta ou de la poitrine de porc fumée coupée en cubes * 

     * 4 tomates fraîches ou une boîte 4/4 de tomates pelées au jus * 

     * 1 oignon de taille moyenne * 

     * 1 càs d’huile d’olive * 

     * 1 peu de piment (fac) * 

     * Laurier, Thym * 

     

     

     

     

     

     

    Épluchez, épépinez vos tomates et faites-en une concassée (ou utilisez des tomates pelées toutes prêtes).
    Dans une sauteuse ou un wok, faites revenir votre oignon, haché fin ou en fines rondelles, dans un peu d'huile chaude, et ajoutez votre pancetta. Quand votre pancetta est bien saisie et colorée, rajoutez vos tomates, le piment (fac) et assaisonnez (thym, laurier, sel, moulin 4 baies). Laissez mijoter le temps de la cuisson des pâtes.

    En parallèle donc, vous faites cuire vos spaghetti “al dente” dans l’eau bouillante salée.
    Vous les égouttez. A ce moment là, il y a deux écoles : soit vous les mélangez dans la sauteuse, vous remuez le tout et servez de suite. Soit vous dressez les pâtes dans vos assiettes et ajoutez la garniture après
    .
    C'est cette deuxième option que j'ai choisie.
    Vous terminerez, si vous le souhaitez, avec un voile de parmesan...
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    source : Marmiton.org
     
     
    Yahoo! Pin It

    4 commentaires
  • Saint-Jacques juste poëlés et crevettes sur lit de Farfalle semi-complètes, Crème de Basilic et poivre rouge de Kampot

    Saint-Jacques juste poëlés et crevettes sur lit de Farfalle semi-complètes, Crème de Basilic et poivre rouge de Kampot

    Saint-Jacques juste poëlés et crevettes sur lit de Farfalle semi-complètes, Crème de Basilic et poivre rouge de Kampot

     

    L'occasion pour moi de mettre en valeur, cette fois, le poivre rouge de Kampot !

      

    Le poivre rouge est un poivre arrivé à pleine maturité.
    Il est alors récolté puis séché à l'abri du soleil pour garder sa belle couleur rouge caramel.
    On le privilégie plus particulièrement sur du canard, du gibier, des plats sucrés, tarte aux pommes,
    glace à la vanille ou sur un melon... un régal très étonnant par ses notes de fruits confits...
    Il fait partie des ''
    grands crus'' de poivre rouge. 
    Il développe de puissants arômes, c'est un poivre d'exception qui saura en surprendre plus d'un.

     

     

      

      

    Saint-Jacques juste poëlés et crevettes sur lit de Farfalle semi-complètes, Crème de Basilic et poivre rouge de Kampot  

      

    Saint-Jacques juste poëlés et crevettes sur lit de Farfalle semi-complètes, Crème de Basilic et poivre rouge de Kampot

    pour les Farfalle ''Home made''

    pour 375 g de pâte :

    ●   125 g de farine de blé

    ●   125 g de farine complète (t110)

    ●   80 ml d'eau

    ●   1 oeuf

    ●   1 càc de sel fin

    Pour la crème de basilic :

    ●   1 beau bouquet de basilic

    ●   200 g de crème fraîche épaisse et légère

    ●   2 gousses d'ail

    ●   sel

    ●   1 càc de baies roses

    Garniture :

    ●   150 g de noix de st jacques (2 pers)

    ●   90 g de crevettes

    ●   poivre rouge de Kampot

    ●   Quelques noix de Cajou

     

     

    Saint-Jacques juste poëlés et crevettes sur lit de Farfalle semi-complètes, Crème de Basilic et poivre rouge de Kampot

     

     

     

    Saint-Jacques juste poëlés et crevettes sur lit de Farfalle semi-complètes, Crème de Basilic et poivre rouge de Kampot

    Commencez par la pâte...animal animaux chien chat

    Mélangez tous les ingrédients nécessaires et pétrissez bien jusqu'à l'obtention d'une pâte souple. Laissez-la reposer.

    Pendant ce temps, préparez votre crème de basilic...Emoticone personnage 9

    Mixez un beau bouquet de basilic avec l'ail, les baies roses et la crème épaisse légère quelques minutes, elle obtient ainsi une jolie couleur verte et une bonne texture. Salez-la à votre convenance, réservez.

    Confectionnez vos pâtes maintenant : abaissez votre pâte finement et découpez les morceaux de 2 sur 4 ou 3 sur 6. Pincez entre votre pouce et l'indez le morceau de pâte en prenant soin de faire des p'tites vagues; vous formez ainsi un papillon... Procédez de la même façon pour tout le reste de la pâte. Vous en aurez pour 3-4 personnes environ. Je me rends compte qu'il serait temps pour moi d'investir dans une machine à pâte étant donné que je suis plutôt pas trop mal partie...

      

    Saint-Jacques juste poëlés et crevettes sur lit de Farfalle semi-complètes, Crème de Basilic et poivre rouge de Kampot

      

      

    Voilà... Il ne reste plus qu'à poëler vos saint-jacques (env.3-4 belles noix/pers) dans une noix de beurre et du sel.

    Faites cuire vos pâtes quelques minutes dans une eau frémissante et récupérez-les à l'aide d'une écumoire.

    Jetez vos crevettes quelques instants dans la crème que vous aurez réchauffé à petit feu au dernier moment et dressez vos assiettes.

    Farfalle, St Jacques, Crevettes & Crème de Basilic, un peu de fleur de sel, cajou et surtout, poivre rouge de Kampot. Personnellement, je trouve que ce poivre ajoute une jolie note fruitée et corsée à la fois... Le juste équilibre à ce plat.

      

      

    Saint-Jacques juste poëlés et crevettes sur lit de Farfalle semi-complètes, Crème de Basilic et poivre rouge de Kampot

      

      

    Saint-Jacques juste poëlés et crevettes sur lit de Farfalle semi-complètes, Crème de Basilic et poivre rouge de Kampot

    Saint-Jacques juste poëlés et crevettes sur lit de Farfalle semi-complètes, Crème de Basilic et poivre rouge de Kampot 

    Yahoo! Pin It

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique