• Nid de Tagliatelles ''Maison'', Basilic, Sauge & Windsor Red...

     

     

     " L'amour fait songer, vivre et croire Il a pour réchauffer le coeur Un rayon de
    plus que la gloire, Et ce rayon, c'est le bonheur " - Victor HUGO

     

    J'avais envie de commencer cet article avec de belles paroles, douces et si pleines de sens.

     

     

    Ce n'est pas la première fois que je fais des pâtes fraiches mais cette fois j'ai utilisé une machine à pâtes....

    et bien c'est super pratique.... Je me suis appuyée sur les précieux conseils de Chef Simon et tout s'est très bien passé.

    Je vous conseille de suivre sa méthode à la lettre,
    en utilisant à parts égales de la semoule de blé fine et de la farine.  

     Les pâtes ont une bien meilleure tenue et gardent une texture "al dente".
    Elles sont soyeuses en bouche, c'est Hummmm...tellement décadent.

      

       

      
      
    Temps de préparation : 1 (bonne grosse) heure 
    Pour cette recette de pâtes fraîches
    (pr 2-3 pers)
    100 g de semoule fine
    100 g de farine
    2 oeufs
    1 cas d'huile d'olive
    5 g de sel
    prévoir une petite quantité de farine
    et d'eau tiède pour la mise au point

     
     
     

     

     

     

     

     

     

    * Il s'agit de la méthode de Chef Simon * 

    Préparez vos pesées. Réunissez dans la cuve la semoule, la farine, les oeufs et le sel. Actionnez en mode "Pulse" pour un premier amalgame. Versez un peu d'eau pour favoriser l'amalgame homogène et mélangez en mode "Pulse" (juste quelques tours de lame). L'amalgame semblera humide, c'est normal. 

    Apportez l'appoint en farine petit à petit pour "sécher" la pâte et lui donner le corps nécessaire. En mélangeant (je l'ai fait tranquillement au robot), vous obtiendrez une boule qui se détachera des bords. Et là c'est bon.

    Posez la pâte sur un plan fariné, la pâte doit être tiède et ferme au toucher (sans être sèche).
    Terminez le pétrissage et la mise au point. La pâte est parfaite, belle et homogène, elle ne doit plus être collante.

    Découpez la pâte en deux et emballez dans du film plastique
    la moitié de pâte en attente pour qu'elle ne dessèche pas.
     

      

    Votre pâte est prête, vous pouvez commencer à l'abaisser. Cette opération permettra d'affiner en développant le gluten de la semoule. Abaissez au zéro plusieurs fois pour régulariser l'épaisseur. Pour rendre efficace cette étape forcément nécessaire, on replie la pâte sur elle même. La pression obtenue rendra plus vite la pâte riche en gluten.

    Notez de bien fariner le laminoir pour éviter que la pâte ne s'insère dans le mécanisme. Abaissez en resserrant les rouleaux d'un point pour le deuxième passage. Répétez si nécessaire. Abaissez doucement et régulièrement, ne forcez jamais. Pliez à nouveau et ainsi de suite. On remarque que la pâte prend du corps et "sèche". Les grains de semoule continuent d'absorber l'humidité et  la pâte  sèche. Attention de ne pas fariner en excès lors du passage au laminoir.

     

    Préparez les bandes selon le besoin au rouleau 3 ou 4 et même parfois 5. Elles doivent être régulières et homogènes. Elles sont blanchies, prêtes à la découpe. N'attendez pas trop longtemps, elles sèchent (très)vite. Prenez avec soin les bandes calibrées à la bonne taille et engagez les dans le découpoir pour la découpe choisie (tagliatelles pour moi donc). 


    Récupérez-les soigneusement à la main pour éviter qu'elles ne s'agglomèrent
    et déposez-les sur un séchoir à pâtes ou sur une feuille de papier sulfurisé.



    Cuisson ?

    Quelques minutes dans une eau salée bouillante (4-5 mn environ)
    et les servez immédiatement.

      

    Mon idée d'accompagnement...

    Juste un filet d'huile d'olive, de la fleur de sel croquante rouge,
    quelques feuilles de sauge et de basilic et des morceaux de Windsor Red (Cheddar au porto).
    Je ne vous raconte même pas la tuerie en bouche. Simple mais.... ça démonte.

     

     

     

     

     

    Je vous laisse sur les derniers conseils de Chef Simon :

    Pour la cuisson des pâtes qu'il est tout à fait inutile d'ajouter de l'huile dans l'eau de cuisson. L'eau bouillante salée suffit ! Pour les réchauffer il suffira de les passer au micro ondes ou mieux encore en les plongeant dans une chauffante (eau frémissante) à l'aide d'une passoire à queue suivi d'un égouttage et d'un beurrage/huilage.

    Si vous n'avez pas de séchoir à pâtes, bricolez en un vous même en posant des baguettes chinoises ou des brochettes sur les bords d'un récipient et poser les nouilles délicatement dessus. Ceci dit le "séchoir" n'a que peu d'intérêt à mon avis, l'avantage ici étant de travailler et déguster des pâtes fraîches !

     

    Si vous souhaitez en conserver une partie,
    vous le pouvez en les entreposant dans un récipient hermétique 2-3 jours.

     

     

     

    LES LIENS DE CHEFSIMON :

    http://chefsimon.com/pates-fraiches.html

    http://chefsimon.com/pates-fraiches-1.html

     

     

     

     

     

     

    Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    3
    Mercredi 2 Octobre 2013 à 08:36
    Macaronette

    Rien de mieux que les pâte fraîches ! Une assiette que je te piquerais bien

    Bisous ma belle

    2
    Mercredi 18 Septembre 2013 à 22:48
    nuage de lait

    Magnifique! bravoooooooooooooooooooooo

    bonne fin de soirée

    bises

    jojo

    1
    Mercredi 18 Septembre 2013 à 15:37

    Une délicieuse assiette de pâtes fraiches, trop bon!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :