•  

    http://ekladata.com/GC-61-PiI9Aj8cZfLZqUIfEqjc0/collagedhal1.jpg 

     

     

    C'est une recette que nous connaissons pour la plupart
    et c'est le bien le moment de la ressortir car le temps s'y prête complètement !
    Je me suis inspirée de la proposition de Bernard qui est très sympa
    et l'ai adaptée à ce que j'avais sous la main...

     

     

     

     pour 4 personnes:

    250g de lentilles "corail"
      1 càs d'huile de coco bio
    2 tomates
    1 oignon
      deux gousses d'ail écrasées
      20cl de lait de coco
    1 càc de curcuma en poudre
     1 càc de purée de gingembre
    1 càc de cumin
    1 càc de paprika doux
      piment si vous le souhaitez 
    sel
    poivre cubebe
     

     

     
     
     
     
     
    http://ekladata.com/yx3fctFLG74gwnQBP6ywgaeeDeg/collagedhal3.jpg
     
     
     
     
     
     
     
     Mettre une grande quantité d'eau salée à bouillir puis cuire les lentilles corail pendant 20 minutes.
    Éplucher les tomates, les couper en morceaux, ainsi que l'oignon.
    Quand les lentilles sont cuites, les laisser s'égoutter. 

    Mettre l'huile dans une casserole sur feu assez fort, ajouter l'ail écrasé, les tomates et l'oignon.

     
    Quand les tomates fondent un peu, ajouter un peu d'eau pour éviter que le fond ne brûle puis ajouter les épices: gingembre, cumin, piment, curcuma, paprika.
     
    Ajouter les lentilles et bien mélanger. 
    Ajouter le lait de coco et laisser cuire jusqu'à la consistance désirée.

     

     à servir avec un bon riz parfumé !!!

     

     

    http://ekladata.com/JV55yyMQPzPahcn1Tn9PLeIukB0/collagedhal2.jpg

     

    Article huile de coco :
    huile bio
    alimentation bio

     

    Yahoo! Pin It

    6 commentaires
  • http://ekladata.com/cookinkat.eklablog.com/perso/nougats-sesame-noir-cajou/collagenougats1.jpg

     
    J'ai appris sur le blog de Margot que la noix de cajou s'appelle "腰果 yao guo",
    en chinois "le fruit en forme de rein". Comme les cacahuètes, les noix et les sésames,
    c'est un fruit sec très apprécié en Chine grâce à sa vertu nutritionnelle.
     
     

     C'est d'ailleurs sur le blog de Margot ''recettes d'une chinoise" que j'ai trouvé cette merveille !!!!


    Avec son aimable autorisation, j'ai repris ses termes,
    qui sont largement et suffisamment explicites.

    ☆ Sa recette est ici : CLIC ! ☆

     

     N'hésitez pas à en faire car c'est croquant, craquant.... absolument délicieux !!!

     

     

     
     
     
    40 g de sésames noirs
    60 g de noix de cajou concassées
    50 g de sucre en poudre
    50 g de glucose
    40 ml d'eau
     
     
     
     
     
    http://ekladata.com/cookinkat.eklablog.com/perso/nougats-sesame-noir-cajou/collagenougats2.jpg
     
     
     
     
     
     

    Faites grillez les graines de sésame noir et les noix de cajou au four à 120°c pendant 10 à 15 min.
    Gardez les au chaud.

    Mettez le sucre, le glucose et l'eau dans une casserole, chauffez jusqu'à 165°c.
     
    ✿  ✿

    Versez les noix de cajou et les sésames, mélangez et étalez tout de suite sur du papier sulfurisé.
    Mettez un autre papier sulfurisé par dessus
    et abaissez jusqu'à 4 mm d’épaisseur avec un rouleau pâtissier.
     
    ✿  ✿

    Coupez en morceaux réguliers et laissez refroidir complètement
    avant de les ranger dans une boîte hermétique.
     
     ✿  ✿
     
     
     
     
    Et voilà !
    C'est une bonne idée de cadeau gourmand
    pour celles et ceux qui aiment les idées ''home made'' !
     
     
     
     
    http://ekladata.com/cookinkat.eklablog.com/perso/nougats-sesame-noir-cajou/collagenougatrs3.jpg
     
     
     
    Yahoo! Pin It

    4 commentaires
  •  

    http://ekladata.com/cookinkat.eklablog.com/perso/jambalaya/collagejamba.jpg
     

     

     

     

    Quelques propos gourmands glanés sur le net nous indiquent ceci....

    Jambalaya, ou Jumbalaya, est un mot très utilisé en musique et en cuisine. En cuisine, il recouvre une multitude de recettes de viandes à base de riz, toutes très épicées, telles que le « riz créole Jumbalaya » avec du jambon et des saucisses, des gambas ou des huîtres, ou le « Me-o-My-O Jumbalaya » avec du bœuf.

     

    Ce serait un mot d’origine séminole repris par les cadiens et signifiant « fête ». Il pourrait aussi venir du créole des esclaves de Louisiane "jambon à la ya", où "ya" signifie riz, comme en Afrique de l'Ouest. On peut enfin le rapprocher de l'occitan "jambalaia" qui désigne un ragoût de volaille et, au figuré, un méli-mélo  .

    "C'est un classique de la cuisine créole, un plat unique et bien garni qu'on sert avec du pain français et une salade verte. Le Jambalaya, tel que décrit ci-dessous avec des tomates, de la viande et du bouillon de poulet est une recette créole. Par contre, si vous enlevez les tomates, remplacez le bouillon de poulet par un bouillon de boeuf et augmentez le Tabasco avec une pointe de cayenne, vous obtiendrez un Jambalaya cajun.

    (...) La cuisine créole est plus riche et plus raffinée. La cuisine cajun est plus rudimentaire et plus épicée mais les racines sont les mêmes".

     

     

    Je me suis inspirée de la recette qui m'a plu, celle du cuisinier américain, et ai adapté les proportions.
    Ce fut un régal et une révolution en bouche car c'est un vrai melting-pot ce plat !

    Très audacieux mélange de saveurs que l'on connaît, savamment dosées, le résultat en vaut la chandelle.

    C'est pourquoi je vous propose cette recette à nouveau cette année....animal animaux chien chat

     

     

     

    Prêt pour ce plat épicé-métissé ? billes

    Alors c'est parti...

     

    ★★★★★★★★★★★★

    ★★★★★★★★★★★★

     


     

    (pour 4-6 personnes)

    250 g de riz

    Sel, moulin 5 baies

    50 g de jambon fumé épais (pas mis)

    20 crevettes fraîches "bouquet"

    2 càs d’huile d’olive

    75 g de chaurice (sauce créole) ou de chorizo

    1/2 càc de sambal oelek

    1 càc de purée de gingembre

    450 g de tomates concassées
    (en bocal ou conserve, c’est très bien)

    50 cl de bouillon de boeuf dégraissé

    1 demi poivron vert épépiné et coupé en petits morceaux

    2 càs de farine 

    2 gousses d’ail 

    2 oignons blancs

    quelques pincées de piment d'espelette  billes  

     http://farm7.static.flickr.com/6013/5960958206_07f0d57dfa.jpg

     

     

    http://ekladata.com/cookinkat.eklablog.com/perso/jambalaya/collagejambalaya2.jpg

     

     

     

     

      

     

    Faites cuire le riz dans l’eau bouillante (ou à la vapeur)
    Dans un grand récipient pouvant aller sur le feu de type cocotte, faites chauffer l’huile d’olive, et ajoutez la farine
    Faites le cuire pour obtenir un roux (environ 10-15 minutes à feu doux en remuant souvent)
    Coupez le chorizo ou la chaurice en rondelles et ajoutez le dans la cocotte.
    Hachez le poivron ainsi que les oignons et ajoutez les dans la cocotte.
    Rajoutez les tomates, ainsi que l’ail que vous aurez écrasé.

    Versez le bouillon de boeuf.
    Faites cuire à feu doux jusqu’à ce que les légumes deviennent tendres.
    Rajoutez les crevettes et faites les cuire jusqu’à ce qu’elles deviennent roses.

    Ajoutez le riz et rectifiez l'assaisonnement comme vous le souhaitez avec du sel, un voile de piment d'Espelette...

    Ce plat de jambalaya peut se déguster comme accompagnement d’une viande
    ou vous pouvez l'accompagner de légumes.

    À vous de voir !

    Il s'agit d'un plat que je trouve quand même relativement épicé.
    Donc bien faire attention aux dosages si vous avez des enfants à table...

     

     

     

     http://ekladata.com/cookinkat.eklablog.com/perso/jambalaya/collage-jamba2.jpg

     

     

    Yahoo! Pin It

    27 commentaires
  •  

     

     

    Petit jeu de mots sans conséquences sur une saison
    que j'aime et qui commence à pointer le bout de son nez : le Printemps !

    Vite vite ! que les températures remontent encore un peu... ça nous ferait à tous beaucoup de bien.

    Qui dit Printemps dit renaissance, dit soleil, projet, vacances.... et rouleaux de printemps aussi !!! 

    Je suis trop gourmande, je sais. Il s'agit d'une recette que je vous ai déjà proposée il y a quelques temps et je me permets de vous la remettre au goût du jour. Je me suis basée sur les conseils de Bernard qui se sont avérés les plus avisés et tout s'est très bien passé.

     

    Surtout, restez bien concentrés et ça ira !

    *
    *kokeshi
      
      
    (pr 4 p)
     
    1 paquet de feuilles de riz

    500g de germes de soja

    2 carottes

    1 concombre

    1 bouquet de basilic thaï (ou menthe)

    1 bouquet de coriandre (fac)

    1 salade verte

    1 paquet de vermicelles de riz (ou de soja)

    1 vingtaine de crevettes

    250g d'échine de porc ou de blanc de poulet

    2 càc de kecap manis
    Vous pouvez bien sûr varier autour de ces ingrédients en fonction de ce que vous aimez ou de ce que vous avez dans votre frigo...
     
     
     
     
      
    *
      
    *
     
    Commencez par cuire les crevettes à l'eau bouillante pendant 3 minutes. Décortiquez et enlevez la veine centrale. Coupez-les en deux dans le sens de la longueur.
    Faites cuire les vermicelles de riz à l'eau bouillante 2 minutes ou laisser tremper 5 minutes dans de l'eau très chaude (regardez les instructions de cuisson sur le paquet).
     
    Emincez le porc et faites-le saisir dans un peu d'huile de sésame. Ajoutez un peu de kecap manis.
     
    Lavez, épluchez les carottes et coupez-les en deux dans la longueur et dans la largeur. Emincez très finement avec un couteau les carottes en julienne.
     
    Lavez soigneusement les germes de soja (pour ma part, mes germes n'ont pas survécu donc il n'y en a pas eu dans mes rouleaux...) et coupez le concombre en julienne en ayant pris soin d'ôter la partie centrale plus molle
    qui contient les graines.
     
    Préparez tous les ingrédients pour les avoir facilement à disposition sous la main.
    Tremper les feuilles de riz dans de l'eau tiède dans une poêle.
    Chaque feuille de riz est différente même dans un paquet identique. Certaines vont ramollir très vite, d'autres non.
    Il convient donc de bien s'assurer au toucher que la feuille n'est ni trop molle (elle risque de se déchirer) ni trop résistante (elle ne collera pas!). Il faut s'entrainer et on  "sent" quand la feuille est prête.
    Mais c'est souvent entre 1 minute et 2 de trempage.
    Mettre la feuille délicatement sur un torchon propre.
    Puis essuyer le dessus de la feuille pour enlever l'excédent d'eau. 

    Placer quelques morceaux de feuilles de salade, des germes de soja, les carottes, les concombres, le basilic thaï (ou de la menthe et de la coriandre) au centre de la feuille. Placez trois morceaux de crevettes, faces extérieures vers le bas. On peut ajouter le porc ou bien du blanc de poulet émincé.
     
    Ne mettez pas trop de garniture pour vos premiers rouleaux ! c'est pour éviter que la feuille se déchire si l'on s'y prend mal. Au fur et à mesure, vous aurez le tour de main, pourrez mettre plus de farce et serrer de plus en plus.
    Rabattez la partie inférieure sur la farce, puis rabattez les côtés vers le centre. 
    Pressez un peu la farce et commencez à rouler vers le haut tout en maintenant la farce serrée. 
     
    Procédez ainsi pour tous les rouleaux de printemps! 
    *
    Voilà !
    Un grand merci à Bernard pour cette recette fraîche et légère !
     
    J'en ai fais quelques uns avec des tranches de magret de canard fumé ... Un VRAI délice !
     
      
     
    Un petit rouleau a fait le Printemps.... (Goi Cuốn) ^^
     
     
    Yahoo! Pin It

    27 commentaires
  •  

    http://ekladata.com/cookinkat.eklablog.com/perso/Hampe-braisee/DSCF7911.JPG

     

     

    Comme Une fois n'est pas coutume,
    je suis encore allée fouiner du côté de chez Véro pour faire voyager mes papilles.
    Cette recette est celle qui me réconcilie définitivement avec la viande rouge.

    Je l'ai juste légèrement modifiée en fonction de mes goûts
    et de ce que j'avais sous la main...(recette de véro : ici)

     

     

    http://ekladata.com/cookinkat.eklablog.com/perso/Hampe-braisee/DSCF7918.JPG

     

     

    Sua Rong Haï
    Les Larmes du Tigre, qui sont tellement bonnes
    qu’elles font pleurer les filles de reconnaissance car c’est bon pour le régime



     

     

    Pour la grillade :

    4 beaux filets de boeuf
    600 g de hampe de boeuf pour moi

    2 càs de sauce de soja claire

    1 cuillère à soupe de miel
    remplacée par de la sauce mirin

    poivre de kampot

     

    http://ekladata.com/cookinkat.eklablog.com/perso/Hampe-braisee/tigretatouage-de-tigre-13965878.jpg

    Pour la sauce et le dressage :

    1 petit bouquet de coriandre fraîche

    1 petite botte de ciboule
    (ou ciboulette à défaut)

    sauce nam pla
    (ou nuoc mam ou sauce de poisson)

    2 càs de jus d’un citron vert

      1 gousse d’ail écrasée

    1 càc de purée de gingembre

    Quelques râpures de combawa

     sucre en poudre (pas mis)

    2 cuillère à soupe de poudre de riz grillé (pas mis)

    piment oiseau (-fac-)
    débarrassé de ses graines si on veut quelque chose d’un peu plus doux

     

     

    http://ekladata.com/cookinkat.eklablog.com/perso/Hampe-braisee/DSCF7910.JPG

     

     

     

     

     

     Mélanger la sauce de soja claire de la marinade avec le miel (sauce mirin pour moi), le poivre.
     Mettre les filets de boeuf à mariner dans cette sauce pendant le reste de la préparation de la recette.


     Prendre la moitié du bouquet de coriandre et hacher les herbes finement.
     Dans un bol, verser 2 cuillères à soupe de nam pla, 3 cuillères à soupe de jus de citron vert, 2 cuillères à soupe de sucre en poudre et 2 cuillères à soupe d’eau. Ajouter la coriandre hachée, l’ail écrasée, des paillettes de piment à volonté (fac) et bien mélanger. Laisser reposer et les saveurs se mélanger tranquillement...

    Ciseler grossièrement la ciboule, détacher les feuilles de coriandre restant.
     Lorsque les herbes & la sauce sont prêts, que le riz est chaud et fumant, allumer le grill.


    Saisissez vos morceaux de hampe 3 mn de chaque côté,
    puis ajoutez toute la marinade à la fin, en secouant la poêle, et retirez aussitôt du feu.


    Disposez la viande sur une planche en bois.

     Découpez la viande en fines lamelles, puis dressez dans l’assiette
    à l’aide d’une spatule pour ne pas défaire le filet découpé.

    Arrosez de sauce, parsemez de poudre de riz grillé si vous avez,
    & de poivre de kampot passé au mortier.
    Pour moi ce sera quelques haricots plats pour décorer et de la coriandre fraîche...

      

    Et voilà !


    http://ekladata.com/cookinkat.eklablog.com/perso/Hampe-braisee/DSCF7907.JPG

     

     

     

    Dégustez de suite avec un peu de riz parfumé (thaï, basmati...) , un peu de légumes...

     &

    * Enjoy *

     

     

    http://ekladata.com/cookinkat.eklablog.com/perso/Hampe-braisee/DSCF7923.JPG

    Yahoo! Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique